Vivre sa foi dans une universiversité laïque

 

L'université de Cocody (Abidjan) est réputée pour sa programmation de cours et examens tous les jours de la semaine, y compris les Samedi, Dimanche et jours Fériés.

j'ai connu un brillant parcours scolaire. j'ai reçu plusieurs prix d'excellence et les deux derniers prix que j'ai reçu au lycée furent en classe de seconde et de première ou j'ai été deux fois majeur de ma promotion.

Ma rigueur pour les études me permis d'avoir de très bons résultats.

C'est en classe de terminale que j'ai embrassé la foi adventiste grâce à un ami de lycée nommée OUATTARA Hyacinthe.

A vrai dire je n'avais jamais pesé les épreuves que j'aurais à endurer à cause de ma nouvelle foi. C'est arrivé à l'université que je compris qu'il me fallait maintenant mettre ma foi  en pratique. Je suis rentré à l'université de Cocody en 2004. je me suis inscrit en première année de Chimie Biologie Géologie (CBG). Lorsque pour la première fois j'aperçu mon emploi du temps, je fus terriblement attristé car le samedi n'était pas épargné quant à la programmation des cours.

Au lycée, manquée un cours était un coup dure pour moi même malade je m'efforçais de me rendre au cour par ce que je ne voulais manquer aucune explication du professeur.

Pourtant à l'université, il me fallait les manquer pour vivre ma foi. Dans les début cela était très difficile, car tous les cours étaient nouveau et très différent du lycée.

j'ais alors priés mon Dieu. Je lui ai dit que je n'irai jamais faire ces cours le Sabbat, cependant tout ce que je lui demandais c'est que je comprenne trois fois plus le cours en à mon absence que si j'avais été présent.

La suit fut impressionnante. Lors des travaux dirigés, je corrigeais régulièrement les exercices et les comprenait parfaitement. J'expliquais souvent le cours à des personnes qui étaient présentes le samedi à l'université.

Lors de la programmation des examens je manquai une composition programmée le sabbat, mais grâce à Dieu je me rattrapai à la seconde session. L'un de nos professeur programmais régulièrement ces cours le sabbat et passait plus de temps à faire des explications. Du fait de mon absence j'eu beaucoup de lacunes mais j'avais espoir que des séances de révisions seraient programmés et là je pourrais poser des questions afin d'avoir des éclaircissements à mon tour. Dieu merci ces révisions furent programmés un vendredi. et là j'eu le temps de poser mes questions.

Ce jour là, je fus humilier par mes amis de faculté. En effet, lors des cours le sabbat, le professeur avait beaucoups insisté sur les thèmes qui me fatiguaient la compréhension. Ainsi, tous les autres qui avait été présent comprenaient très bien sauf moi.

Mais, grâce à Dieu, j'ai réussi à tous mes examens de la première année de CBG, et j'eu l'un des meilleur résultat de l'année. Je reçu de l'Etat une bourse de 280 000 Fr cfa.

 

 

A SUIVRE...

5 votes. Moyenne 4.20 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site